Le cancer du col de l’utérus connaît une diminution régulière du nombre de cas et de la mortalité depuis plusieurs années dans les pays industrialisés. Ce qui n’est malheureusement pas le cas des pays en développement où l’incidence est quatre fois plus importante qu’en Europe et la mortalité par cancer du col utérin 10 fois plus !

La raison principale de la moindre incidence dans les pays industrialisés en est l’existence d’un moyen de dépistage très efficace : le frottis cervico-utérin, qui détecte les lésions précancéreuses. Grâce à cela et son évolution étant lente, on parle même de ce cancer comme «pouvant potentiellement devenir, en France, une maladie rare». Comment expliquer alors cet engouement soudain et le climat d’urgence autour de la vaccination (au prix exorbitant !) de toutes les jeunes filles de 14 ans de France, mais également de tous les pays industrialisés ? Alors même que demeurent de nombreuses interrogations quant à l’efficacité des vaccins et à l’innocuité...

Ce «coup de maître» on le doit à l’industrie pharmaceutique, qui s’est surpassée dans sa campagne de «sensibilisation», un marketing sans faille sur fond de conflits d’intérêts, qui lui a permis de créer un marché à partir de rien.

La vaccination anti-HPV serait-elle donc «la piqûre de trop ?», pour reprendre le questionnement de Catherine Riva et du Dr Jean-Pierre Spinosa, co-auteurs d’une enquête extrêmement documentée sur cette incroyable success story.... qui fait froid dans le dos.

Le régime végétarien est une pratique alimentaire qui exclut la consommation de chair animale. Elle accepte toutefois la consommation de produits issus du règne animal comme le lait et les œufs (on dit aussi qu’ils sont «ovo-lacto végératriens»), ce qu’exclut totalement le régime végétalien, centré uniquement sur la consommation des fruits, légumes et céréales...

© Enquête de santé     -     Conditions générales     -     Mentions légales     -     Le blog     -     Contact     -     Qui sommes-nous ?

La nouvelle revue d’investigation dans le domaine de la santé

Rechercher

Numéro 4 - Décembre 2010

48 pages d’enquêtes

sans publicité.

Se nourrir uniquement d’aliments crus à l’état brut, c’est-à-dire non transformés, ni assaisonnés (sel, épices, vinaigrette, etc.) et évidemment totalement naturels (donc sans pesticides). La sélection de l’aliment qui va être mangé se fait par l’odorat et le goût. Cet aliment sera mangé jusqu’à ce que la saveur change (les quantités absorbées peuvent ainsi être astronomiques, par exemple : 115 jaunes d’œufs), c’est le signal de l’instinct qui s’exprime et qui veut que l’on recrache.

L’instinctothérapie se fait également appelée «anopsologie», signifiant selon Guy-Claude Burger : «science des phénomènes observables en dehors de toute préparation culinaire» ou plus généralement «en dehors de tout artifice modifiant les propriétés organoleptiques ou biochimiques des aliments».

Se nourrir selon...

l’instinctothérapie

Pourquoi ce journal ?

Notre sélection DVD :

Ils ont guéri du cancer

Un film de Jean-Michel Dury

actu_sante4.html
nutrition.html
manger_bio.html
instinctotherapie.html
manger_de_la_viande.html
piqure_de_trop.html
medecine_quantique.html

Qu’est-ce que bien manger ? Existe-t-il parmi tous les «remèdes» aujourd’hui vantés comme le meilleur à la santé un régime «miracle» bon pour tous ? Comme si l’alimentation se limitait à nourrir le corps physique... Or, c’est bien plus que cela, comme nous allons découvrir tout au long de ce dossier.

recette_festive.html

Une affaire qui en dit long sur les liens entre l’industrie pharmaceutique, la recherche et le corps médical...

Se nourrir, 

vers la santé physique et psychique

http://www.filmsdocumentaires.com/films/839-fleurs-de-bach
Voyage au cœur des Fleurs de Bachhttp://www.filmsdocumentaires.com/films/839-fleurs-de-bach
Un film de Jean-Yves Bilien et Ulrich Rampp 
Sur les traces d’Edward Bach, médecin homéopathe londonien qui à mis au point 38 remèdes floraux : les fameuses Fleurs de Bachhttp://www.filmsdocumentaires.com/films/839-fleurs-de-bach
Nutrition : végétalisme/végétarismevegetalisme.html
Enquête : la piqûre de trop ?piqure_de_trop.html
Le vaccin contre le cancer du col de l’utérus en questionpiqure_de_trop.html

Les questions de santé occupent une place essentielle dans notre vie quotidienne. Elles suscitent souvent des débats houleux entre les pourfendeurs de telle ou telle méthode, les adeptes de telle ou telle pratique de soin, chacun défendant sa chapelle avec l’assurance de détenir la « vérité ».

En s’appuyant sur les travaux de médecins et de chercheurs, nous voulons poser un certain nombre de questions de santé sur la table, sans idéologie, ni tabous. Car il faut bien reconnaître – en tout cas en France – que de nombreux sujets dans le domaine de la médecine n’ont guère le droit de citer sur la place publique. Poids des lobbies ? Des habitudes ? D’une médecine qui redoute de se remettre en question ?

index.html