Si nous avions des ailes nous saurions voler ; si l’animal avait une conscience, nous ne saurions le digérer, le torturer, le tuer ! Et si, pour reprendre la célèbre affirmation de J.W. Rayleigh, prix Nobel de physique (1904), «chercher à faire voler un engin plus lourd que l’air serait une perte de temps», alors chercher à savoir si l’animal peut nous transmettre quelque chose serait bien vain et déstabilisant ? Pas si sûr ! S'il ne nous est plus interdit de nous enorgueillir de nos avions, fusées et autres missiles, alors ne pourrait-on pas un jour espérer affirmer que «le singe de notre quartier», pour paraphraser Jacques Brel, nous a appris à penser ?

Le Dr Yvonne Parquer est docteur en médecine et anatomiste, diplômée en Médecine Traditionnelle Chinoise, en psychologie médicale, en homéopathie et en médecine psychosomatique. Elle a fondé il y a 14 ans l’association AMINE, dont elle est vice-présidente, Association Médicale Internationale de Nutrition Endocellulaire, spécialisée dans la recherche et l’enseignement pour les professionnels de la santé.

La question n’est pas «peuvent-ils raisonner ?, ni «peuvent-ils parler ?», mais «peuvent-ils souffrir ?», Jeremy Bentham (1748-1832), philosophe. Quand l’expérimentation animale est évitable, quand l’animal se fait médiateur dans le soin... Vers une nouvelle prise de conscience de notre rapport à l’animal.

Il y a un méchant mercure et un gentil mercure. Le méchant, c’est celui de la pollution environnementale, qui fait du mal à la santé. Le gentil, l’inoffensif, serait celui qu’on nous met directement dans la bouche, implanté à quelques centimètres du cerveau. Vers un autre scandale sanitaire ?

© Enquête de santé     -     Conditions générales     -     Mentions légales     -     Le blog     -     Contact     -     Qui sommes-nous ?

La nouvelle revue d’investigation dans le domaine de la santé

Rechercher

Numéro 10 - Décembre 2011

48 pages d’enquêtes

sans publicité.

Pourquoi ce journal ?

Depuis 18 mois déjà, notre revue nourrit le débat sur la santé, en proposant un regard neuf et alternatif.  Car les questions de santé occupent une place essentielle dans notre vie quotidienne et nous sentons le besoin croissant d’une demande d’information indépendante, investigatrice et contradictoire.

En s’appuyant sur les travaux de médecins et de chercheurs, nous voulons poser un certain nombre de questions de santé sur la table, sans idéologie, ni tabous. Car il faut bien reconnaître – en tout cas en France – que de nombreux sujets dans le domaine de la médecine n’ont guère le droit de citer sur la place publique. Poids des lobbies ? Des habitudes ? D’une médecine qui redoute de se remettre en question ?

index.html
Alerte santé : les dangers du mercure dentaire...Mercure_dentaire.html
http://www.filmsdocumentaires.com/films/839-fleurs-de-bach
Voyage au cœur des Fleurs de Bachhttp://www.filmsdocumentaires.com/films/839-fleurs-de-bach
Un film de Jean-Yves Bilien et Ulrich Rampp 
Sur les traces d’Edward Bach, médecin homéopathe londonien qui à mis au point 38 remèdes floraux : les fameuses Fleurs de Bachhttp://www.filmsdocumentaires.com/films/839-fleurs-de-bach
La nutripuncture, médecine de l’information qui vient nourrir les courants vitauxNutripuncture.html
Vers un nouveau rapport 
à l’animal ?Animal.html
Actu_sante_10.html
Animal.html
Mercure_dentaire.html
hyperhomocysteimie.html
Nutripuncture.html
Recette_10.html
idees_recues_10.html
Histoire_10.html
Hyperhomocystéinémie : cause ou marqueur précoce de pathologies dégénératives ?hyperhomocysteimie.html

Pour le ministère de la Santé, tout comme pour l’Association Dentaire Française, tout va bien : le mercure est certes un toxique bien connu, mais en si petite quantité dans la dent (1gramme tout de même), pas de risque. Même son de cloche des deux côtés, quasiment mot pour mot «aucune étude scientifique rigoureuse n’a pu mettre en évidence des effets néfastes des obturations sur l’état de santé général des patients». Mais en réalité, nous verrons dans ce dossier de 14 pages que les études pleuvent...

Un film de Jean-Yves Bilien

Un film de Roland Pellarin